10 août 2011, 15:02

S&P: le pronostic négatif sur les Etats-Unis

S&P: le pronostic négatif sur les Etats-Unis

Les bourses mondiales se remettent après l’échec. La plupart des indices ont attesté lundi et mardi une dynamique négative, la chute ayant constitué jusqu’à 9% pour certains pays.

Les bourses mondiales se remettent après l’échec. La plupart des indices ont attesté lundi et mardi une dynamique négative, la chute ayant constitué jusqu’à 9% pour certains pays. Cela a suivi la baisse de notation des Etats-Unis par l’agence Standard&Poor’s  l’ayant portée d’un degré : de «AAA» à «AA+».

L’ange noir de l’économie mondiale

Le chef de la représentation de l’agence en Russie Alexei Novikov a dit à notre correspondant :  

- Le processus budgétaire qui est en fait politique est tombé dans une impasse. Le compromis sur le « plafond » de la dette publique a été purement technique.

La notation des Etats-Unis dépendra des efforts de ceux qui appliquent la réforme de la Santé, la moitié du budget  fédéral (plus de deux trillions de dollars) étant dépensée à ces fins. Il faut poursuivre les réformes du secteur. Il importe d’assurer le consensus dans la société américaine : répartir les dépenses entre le gouvernement fédéral, la direction des municipalités et l’employeur. Or, il n’existe de consensus ni au Congrès ni dans la société américaine. Les présidentielles auront lieu dans une année. Il est possible que le consensus soit assuré d’ici 2013 ou 2014. 

- Standard&Poor’s a rendu public le pronostic négatif sur les Etats-Unis qu’il est possible de réviser. Quand il sera révisé ?  

- Il est possible à 30% que la notation soit baissée pendant deux ans si le gouvernement et le Congrès américain ne parviennent pas à s’entendre sur un programme efficace de gestion du déficit budgétaire et la réduction de la dette. S’ils y réussissent, nous réviserons le pronostic et, probablement, la notation à la hausse. Cependant, nous voyons aujourd’hui que ce sera très difficile et, de ce fait, le pronostic sur la notation est négatif.

- Faut-il s’attendre après la baisse de notation des Etats-Unis à la révision des notations des pays européens ? 

- Non, l’agence Standard&Poor’s a déjà fait des pronostics sur chaque pays européen. Nous évaluons le gouvernement de chaque pays du point de vue de sa solvabilité. Nous faisons des conclusions spéciales sur chaque gouvernement. La révision de la notation des Etats-Unis n’entraînera pas celle des pronostics européens.

En ce qui concerne les émittents américains : non pas le gouvernement fédéral mais, par exemple, des agences hypothécaires, leur notation a été baissée la veille jusqu’au niveau souverain de "А+". Il est possible que la notation soit révisée pour certains Etats et municipalités dont la solvabilité dépend de celle du gouvernement fédéral.  

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Sommes-nous au bord d’une nouvelle crise économique ?