4 octobre 2011, 15:12

La France vue par les médias russes : les dessous de la visite de Sarkozy au Caucase

La France vue par les médias russes : les dessous de la visite de Sarkozy au Caucase

Plusieurs médias russes parlent de la prochaine tournée de Nicolas Sarkozy dans le Caucase (Géorgie, Arménie et Azerbaïdjan), prévue pour les 6 et 7 octobre.

Plusieurs médias russes parlent de la prochaine tournée de Nicolas Sarkozy dans le Caucase (Géorgie, Arménie et Azerbaïdjan), prévue pour les 6 et 7 octobre.

Le philosophe géorgien Gueorgui Margvélachvili suppose que la visite en Géorgie du président français et l’accueil solennel qui lui sera réservé par le gouvernement géorgien seront utilisés en premier lieu pour démontrer à la société géorgienne que l’Occident soutient à nouveau le régime de Saakachvili, indique l’agence REGNUM.

« Bien entendu, la position des leaders occidentaux est très importante. Il est important de savoir quelle étiquette sera collée à la Géorgie et à son gouvernement.  Pour une raison inconnue, ils ont la prérogative de parler au nom de la démocratie, en partant du fait qu’ils viennent de pays aux traditions démocratiques, mais il faut voir à quel point ces leaders sont eux-mêmes démocrates », indique le philosophe dans son interview au journal géorgien Kviris palitra.

L’organisation d’opposition « Académie géorgienne » a déjà proclamé la nécessité d’organiser une manifestation anti-gouvernementale le 7 octobre, le jour de la visite de Nicolas Sarkozy.

En outre, le journaliste français d’origine géorgienne Georges Popkhadze a remis au secrétariat de Nicolas Sarkozy, en prévision de sa visite à Tbilissi le 7 octobre, une liste contenant les noms de dizaines de « prisonniers de conscience » géorgiens, fait savoir le journal en ligne Vzgliad.

Selon le journaliste, cette liste, qu’il a reçue des défenseurs des droits de l’homme géorgiens, « se retrouvera sur la table du président français la veille de la visite », ce qui lui aurait été promis par le secrétariat.

Cependant, au cours de la tournée caucasienne de Nicolas Sarkozy, l’accent sera mis sur sa visite en Arménie, estime Georges Popkhadze. « La cote de popularité de Nicolas Sarkozy est de 26%, c’est catastrophique, et il a besoin plus que jamais du soutien du lobby arménien, qui est très puissant en France », a-t-il confié à Vzgliad.

Près de 500 000 Arméniens qui ont le droit de vote habitent en France, et le candidat à la primaire socialiste François Hollande a promis de demander à la majorité de gauche au Sénat de reprendre la proposition de loi visant à réprimer la négation du génocide arménien de 1915, rappelle Rosbalt.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !