26 octobre 2011, 11:11

Un buste de Pouchkine inauguré à Bagdad

Un buste de Pouchkine inauguré à Bagdad

Un buste d'Alexandre Pouchkine, un grand classique de la littérature russe, a été inauguré ce mardi dans la capitale irakienne, rapporte ITAR-TASS. Offert par la Russie au peuple irakien, le buste du grand poète a été installé devant l'université de Bagdad.

Un buste d'Alexandre Pouchkine, un grand classique de la littérature russe, a été inauguré ce mardi dans la capitale irakienne, rapporte ITAR-TASS.

Offert par la Russie au peuple irakien, le buste du grand poète a été installé devant l'université de Bagdad. Les orateurs qui ont pris la parole lors de la cérémonie inaugurale, ont préconisé de surmonter la stagnation dans les rapports entre les deux pays et de développer les liens dans tous les domaines, notamment dans ceux de l'enseignement et de la culture. Il a été proposé de créer une université russo-iranienne dont les étudiants feraient leurs études en alternance dans les deux pays, par cursus de deux ans.

" Nous sommes heureux qu'un monument à Alexandre Pouchkine ait été installé à Bagdad. Nombreux seront les étudiants, les habitants et les hôtes de la capitale qui s'intéresseront au monument avant de s'initier à l'œuvre de Pouchkine, et les rapports entre la Russie et l'Irak s'en sortiront renforcés ", a souligné un parlementaire irakien dans un entretien avec ITAR-TASS.

 A la fin de la cérémonie, les étudiants et enseignants du département de la langue russe de l'Université de Bagdad, l'unique en Irak, ont défilé devant le monument, vêtu de costumes traditionnels russes. Bagdad a assez de place pour ériger des monuments à tous les grands classiques russes, assure le vice-recteur de l'Université, Riyad Aziz. La capitale irakienne n'est pas aussi insécure qu'on ne le croit, affirme-t-il.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Hôtels, séjours, voyages : faites-vous confiance aux sites de réservation en ligne ?