10 mai 2012, 15:34

Bicyclettes sous-marines bientôt aux stations balnéaires russes

Bicyclettes sous-marines bientôt aux stations balnéaires russes

L’exploration du fond de n’importe quel bassin sera aussi facile qu’une promenade en vélo. Les spécialistes de l’Université technique de la mer de Saint-Pétersbourg ont inventé une bicyclette sous-marine, une première dans le monde.

L’appareil Blue Space est mis en marche à l’aide de pédales. Selon les experts, la force musculaire suffirait sûrement pour effectuer un voyage sous-marin.

Presque tous les sous-marins contemporains touristiques sont dotés de moteurs à hélices. Habituellement leur prix est très élevé et ils ne sont accessibles qu’aux personnes très riches ou aux explorateurs professionnels. Et si nous pouvions inventer un vélo sous-marin et refuser ces moteurs lourds et chers ? Selon le directeur du projet Blue Space, Vladimir Taradonov, il y a eu plusieurs tentatives de créer une telle bicyclette, mais elles ont été toutes des échecs :

« La densité de l'eau est bien sûr 1 000 fois supérieure à celle de l'air. Ni les Américains, ni les Japonais, ni les Sud-coréens, ni les Australiens n’ont réussi à créer un vélo qui serait mis en marche à l’aide des moyens traditionnels ».

Les scientifiques russes ont décidé d'écarter l'utilisation du moteur à hélices en faveur des moteurs pompes à rotor. « Grâce au travail des moteurs à rotor l’appareil se déplace vers la basse pression et se propulse lui-même », a expliqué le directeur du projet.

Pendant le travail qui a duré plusieurs années, les experts ont créé toute une série de théories du mouvement des appareils sous-marins, 5 inventions ayant obtenu des brevets.

Les vélos sous-marins devraient couter autant qu’une voiture de classe moyenne. Plusieurs enthousiastes envoient quotidiennement des lettres sur le site de Blue Space, tandis que les investisseurs étrangers ont déjà proposé  d’acheter le projet pour lancer une production en série.

« Notre premier vélo est prêt à 80 %. Il est long de 3,5 mètres et haut de 1,2 mètre. L’appareil est conçu pour deux passagers pour ne pas s’ennuyer sous l’eau. Les arabes qui ont visité notre chantier m’ont proposé de modifier la cabine jusqu’aux huit sièges »  raconte le scientifique.

Des essais avec des conducteurs à bord devraient s’effectuer en été 2012. En cas de succès, les premiers pédalos sous-marins seront bientôt transportés vers les stations balnéaires russes.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Lors des négociations sur le climat à Lima (Pérou), aucun accord véritable entre les pays n’a été atteint. Selon vous les conférences sur le climat sont-elles nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?