28 novembre 2012, 09:25

Les premiers ministres russe et français inaugurent une exposition à Paris

Les premiers ministres russe et français inaugurent une exposition à Paris

Une exposition intitulée Intelligentsia, entre France et Russie, archives inédites du XXème siècle s'est ouverte mardi à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris en présence des premiers ministres des deux pays, Dmitri Medvedev et Jean-Marc Ayrault. « La fine fleur de l'intelligentsia russe.

Une exposition intitulée Intelligentsia, entre France et Russie, archives inédites du XXème siècle s'est ouverte mardi à l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris en présence des premiers ministres des deux pays, Dmitri Medvedev et Jean-Marc Ayrault.

« La fine fleur de l'intelligentsia russe. C'est intéressant - les documents, mais aussi la façon dont ils sont présentés », a déclaré M. Medvedev après avoir visité l'exposition.

L'exposition, qui sera ouverte jusqu'au 11 janvier 2013, réunit plus de 300 pièces - lettres, journaux intimes, manuscrits, objets personnels, photos et dessins - datant de 1917 à 1991 et provenant des archives de la Fédération de Russie, de la Bibliothèque nationale de France et de plusieurs fonds privés français. Elle se tient dans le cadre de L'année France-Russie 2012, langues et littératures. Certains documents présentés à l'exposition n'ont jamais présentés au grand public.

Plusieurs pièces exposées ont attiré l'attention du Premier ministre Medvedev. Il s'est arrêté devant une machine à écrire de fabrication allemande Erika, très populaire parmi les intellectuels soviétiques. « J'en avais une aussi », a déclaré M. Medvedev.

Il s'est également intéressé au fusil de chasse ayant appartenu au Premier consul de la République française Napoléon Bonaparte, que les soldats russes avaient trouvé en Prusse orientale en 1945. Le fusil avait été offert à la France par l'écrivain et journaliste soviétique Ilia Ehrenbourg par le biais de son ami, André Malraux, en 1967. /L

RIA Novosti

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Jihadistes: l'Europe peut-elle faire face à l'embrigadement des jeunes?