28 janvier 2013, 21:22

L'opposition de l’Égypte a rejeté l'appel du président au dialogue

L'opposition de l’Égypte a rejeté l'appel du président au dialogue

La coalition d'opposition égyptienne la plus influente, le Front de salut national a refusé d'accepter la proposition du président Mohamed Morsi d'entamer un dialogue, a déclaré lundi l'un des dirigeants du mouvement, Mohamed El-Baradei.

La coalition d'opposition égyptienne la plus influente, le Front de salut national a refusé d'accepter la proposition du président Mohamed Morsi d'entamer un dialogue, a déclaré lundi l'un des dirigeants du mouvement, Mohamed El-Baradei.

Il a décrit les conditions que l'opposition met en avant de commencer un tel dialogue : le président doit former un gouvernement de coalition d'unité nationale et mettre en place une commission chargée de modifier la nouvelle constitution islamique.

Dimanche dernier, le président Morsi a appelé à toutes les forces politiques du pays, les exhortant à prendre part au dialogue pour « assurer la stabilité et la sécurité ». /L

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
L’Europe doit-elle craindre la réponse russe aux sanctions européennes suite à la crise en Ukraine ?