28 janvier 2013, 21:22

L'opposition de l’Égypte a rejeté l'appel du président au dialogue

L'opposition de l’Égypte a rejeté l'appel du président au dialogue

La coalition d'opposition égyptienne la plus influente, le Front de salut national a refusé d'accepter la proposition du président Mohamed Morsi d'entamer un dialogue, a déclaré lundi l'un des dirigeants du mouvement, Mohamed El-Baradei.

La coalition d'opposition égyptienne la plus influente, le Front de salut national a refusé d'accepter la proposition du président Mohamed Morsi d'entamer un dialogue, a déclaré lundi l'un des dirigeants du mouvement, Mohamed El-Baradei.

Il a décrit les conditions que l'opposition met en avant de commencer un tel dialogue : le président doit former un gouvernement de coalition d'unité nationale et mettre en place une commission chargée de modifier la nouvelle constitution islamique.

Dimanche dernier, le président Morsi a appelé à toutes les forces politiques du pays, les exhortant à prendre part au dialogue pour « assurer la stabilité et la sécurité ». /L

  •  
    Partager via