18 avril 2013, 23:59

Lavrov trouve logique la démission de Brahimi

Lavrov trouve logique la démission de Brahimi

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov trouve logique la démission de Brahimi, car la Ligue arabe a refusé d'avaliser les négociations entre le gouvernement et l'opposition, en Syrie.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov trouve logique la démission de Brahimi, car la Ligue arabe a refusé d'avaliser les négociations entre le gouvernement et l'opposition, en Syrie.

« En homme professionnel et de bonne foi, pouvait-il agir autrement, si l'une des organisations qui lui avaient délivré le mandat pour mener les négociations entre le gouvernement et l'opposition en Syrie, s'est refusée à tout soutien à ces négociations, et a reconnu le pouvoir à Damas illégitime ? », a souligné le ministre russe des Affaires étrangères.

« Au même moment, la Ligue arabe a décidé d'armer encore davantage l'opposition syrienne, parce qu'elle est déjà armée, a poursuivi le chef de la diplomatie russe. Il est évident que l'employeur, qui a biffé lui-même le sujet du contrat, or ce dernier consistait en des négociations et ne peut pas rester tel quel du point de vue de celui qui s'était engagé à exécuter les commissions de la Ligue ». /L

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Lors des négociations sur le climat à Lima (Pérou), aucun accord véritable entre les pays n’a été atteint. Selon vous les conférences sur le climat sont-elles nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?