27 août 2013, 19:55

L’écrivain qui inventa la machine à voyager dans le temps

Жюль Верн

Par La Voix de la Russie | Depuis longtemps, l’humanité rêve d’inventer une machine à voyager dans le temps, pour retourner dans le passé ou appercevoir le futur. Jusque là, les efforts des scientifiques ont été vains. Cependant, au mépris de la logique et de l’avancement de la science, un homme a bel et bien réussi à voyager dans le temps. Il s’agit de Jules Verne, auteur français de romans d’anticipation. Dans ses romans, celui-ci a décrit des inventions qui ne sont devenues réalité qu’après sa mort, bien qu’il n’ait eu recu aucune formation scientifique. Comment donc a-t-il pu prévoir l’avenir ? 

Le caractère insolite des romans de Jules Verne a fait la célébrité de leur auteur, et pas seulement à son époque. Aujourd’hui, selon l’UNESCO, les livres de Jules Verne sont les deuxième plus lus au monde, et sont traduits en 148 langues. On a toujours l’impression, lorsqu’on lit ces romans, que l’auteur avait observé notre époque et qu’il l’avait ensuite décrite avec la précision d’un chroniqueur. Bien sur, il ne connaissait pas le vocabulaire scientifique du vingtième siècle et a donc écrit dans une langue accessible à ses contemporains.

Mais tout de même, les coïncidences sont troublantes. Comparons par exemple les expéditions sur la Lune de 1969 et 970 avec les évènements des romans De la Terre à la Lune, trajet direct en 97 heures 20 minuteset Autour de la Lune.Les équipages d’Apollo 12 et Apollo 13 étaient composés de trois astronautes, même nombre qu’à bord du vaisseau spatial de Verne. Les deux bases de lancement, réelle et imaginaire, se trouvent en Floride, et l’écrivain avait réussi à en déterminer les coordonnées de manière presque précise. Sa base de lancement de Stone's Hill est située tout près de la base réelle de lancement à Cape Kennedy, d’où a été lancé Appolo. Les deux expéditions ont eu lieu en avril. L’auteur a deviné le nom même du vaisseau spatial : son Columbiada rappelle le module de commande d’Apollo, Columbia, et a la même forme conique que celui-ci.

Jules Verne a réussi a calculer que Columbiada, voyageant à une vitesse de 11 kilomètres par seconde, soit 40 000 kilomètres par heure, atteindrait la lune en 97 heures et 20 minutes, soit 4 jours. Appolon 5 avait une vitesse d’environ 39 000 kilomètres par heure et a atteint la Lune en 4 jours, 6 heures et 46 minutes. Rappelons que le voyage de Columbiada a été décrit par Jules Vernes exactement cent ans avant le lancement d’Apollo 13 en avril 1970.

Qu’a encore prédit l’écrivain ? La liste est assez impressionnante: l’avion (Maître du Monde, 1904), l’hélicoptère (Robur le Conquérant, 1886), la construction du Transsibérien et du Transmogolien (Claudius Bombarnac, 1892, carnet de voyage d’un reporter qui découvre une grande voix ferrée transasiatique de la Russie jusqu’à Pékin), l’avion à poussée vectorielle variable (L’étonnante aventure de la mission Barsac, roman achevé par le fils de l’auteur en 1919), la traversée complète du Passage du Nord-est (L’épave du Cynthia, 1885). En 1994, Jean Verne, arrière-petit-fils de l’écrivain et ténor d’opéra, découvre le manuscrit d’un roman non publié, Paris au Xxe siècle, dont l’existence était jusque là considérée comme légende familiale. Dans ce roman, Jules Verne décrit la vidéo, la télévision, le métro, les automobiles équipées d’un moteur à combustion interne, qui fonctionne grâce à l’hydrogène, le fax, les calculatrices et autres objets quotidiens du Xxe siècle.

Peut-il s’agir d’une simple coïncidence ? Pour les sceptiques, il ne peut en être autrement. Mais pour nous, lecteurs, il est tentant de croire que Jules Verne détenait le secret du voyage dans le temps. Comment s’y est-il pris ? Ceci reste encore un mystère, mais peut-être pourrons nous le percer un jour.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Jihadistes: l'Europe peut-elle faire face à l'embrigadement des jeunes?