22 août 2013, 08:31

Crime de lèse-majesté : un cygne termine en barbecue en Angleterre

лебедь-кликун лебеди озеро вода солнце отражение природа

Par La Voix de la Russie | La police britannique enquêtait mercredi sur l'abattage d'un cygne, qui aurait apparemment terminé en barbecue, une affaire qui a provoqué l'émoi des défenseurs de ces oiseaux appartenant, selon la loi, à la Couronne d'Angleterre.

La carcasse a été retrouvée au bord d'une rivière près du château de Windsor, résidence de la reine située à l'ouest de Londres, selon la police et l'organisation de défense des cygnes Swan Lifeline.

« Cela a été soigneusement fait, probablement pour récupérer la viande. Ils l'ont dépecé et probablement cuit au barbecue » , a précisé Wendy Hermon de Swan Lifeline. « Ca m'écoeure. Comment peut-on faire cela ? » , s'est-elle indignée.

L'oiseau « a été tué et brûlé » , a précisé la police.Les cygnes sont protégés par la loi depuis 1981 au Royaume-Uni, mais ils étaient historiquement consommés comme un mets délicat lors de banquets. En vertu d'une loi datant du XIIe siècle, tous les cygnes tuberculés en Angleterre - du nom de l'espèce la plus commune en Europe - appartiennent à la Couronne.

Cette dernière a le droit de propriété sur tous « les cygnes tuberculés non marqués qui se trouvent dans les espaces publics » , mais la reine n'exerce de fait ce droit que sur certaines portions du fleuve Tamise et ses affluents, selon le site internet de la monarchie royale. Chaque année, des employés de la Couronne effectuent un recensement de la population des cygnes sur la Tamise dans les comtés du Middlesex, Surrey, Buckinghamshire, Berkshire et Oxfordshire.

 

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
L’Europe doit-elle craindre la réponse russe aux sanctions européennes suite à la crise en Ukraine ?