25 août 2013, 15:57

François Hollande, Damas est « responsable » de l'attaque chimique

Франсуа Олланд нью-йорк оон

Par La Voix de la Russie | Le Président Hollande a estimé qu'il y avait « un faisceau d'évidences » indiquant que l'attaque du 21 août en Syrie était « de nature chimique » et que « tout conduisait à considérer » que le régime syrien en était « responsable ». Lors d'un entretien avec le Premier ministre australien à ce sujet, le président a également demandé que les inspecteurs des Nations Unies puissent avoir « accès sans délai et sans restriction aux sites incriminés ».

Le président de la République s’est également entretenu avec David Cameron, premier Ministre du Royaume-Uni au sujet de la situation en Syrie. Les deux dirigeants ont condamné sans réserve l’usage d’armes chimiques en Syrie, rapporte l`AFP.

Un peu plus tôt dans la matinée, Barack Obama avait lui aussi appelé David Cameron. Les deux dirigeants ont convenu également que Damas avait probablement perpétré une attaque aux armes chimiques contre son peuple mais aussi examiné des options militaires. 

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Jihadistes: l'Europe peut-elle faire face à l'embrigadement des jeunes?