25 août 2013, 11:37

Une marche anti-Roms en République tchèque a pris fin dans les bagarres et les arrestations

Антицыганская демонстрация чехия Антицыганская демонстрация полиция чехия полиция

Par La Voix de la Russie | Les manifestations anti-Roms ont eu lieu dans sept villes de la République tchèque, des centaines de militants d'extrême-droite ont y participé. Dans certains endroits, la manifestation s'est terminée en affrontements avec la police. Au moins 75 personnes ont été arrêtées.

Les affrontements les plus massifs ont eu lieu à Ostrava et à Ceske Budejovice. Dans les deux villes, les manifestants ont changé leur parcours préalablement convenu avec les autorités, en tentant de pénétrer dans les zones, qui hébergent des Roms.

A Ostrava, environ 600 manifestants ont bombardé la police avec des pierres, au moins 60 personnes ont été arrêtées. Environ 400 ultra-droitistes sont descendus dans les rues de la ville de Pilsen, 15 d'entre eux étaient arrêtés.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Trouvez-vous que l'EI représente un danger pour la sécurité internationale ?