4 janvier, 22:32

Vol vers Mars : « On nous a dit qu'il ne faut pas espérer »

Vol vers Mars : « On nous a dit qu'il ne faut pas espérer »

Par La Voix de la Russie | Le Russe Artem Gontcharov qui est devenu l'un des candidats pour les membres de l'expédition vers Mars dans le cadre du projet de colonisation de la planète rouge Mars One a donné une interview à la station de radio russe Business FM.

« Pour le moment, les organisateurs ne promettent rien. Ils nous disent qu’il sera un vol aller simple, et qu’il y a rien à espérer. Mais il est possible que dans 40 ans après l’arrivée sur Mars, il aura une possibilité de revenir. Les quatre premiers colons devraient préparer « la voie » pour les personnes qui viendront à la planète tous les 2 ans », a indiqué le candidat.

Gontcharov a également déclaré que sa famille ne croit pas que le vol vers la 4ème planète aura lieu, et ne pense pas qu'il la quitterait pour toujours.

  •  
    Partager via
Un récent sondage mené en Ukraine montre que 64% des Ukrainiens sont opposés à la fédéralisation dans leur pays. Selon vous, quel régime administratif est le mieux adapté à l’Ukraine ?