18 août 2011, 20:01

Le pape Jean-Paul II: la cuisine polonaise au Vatican

Le pape Jean-Paul II: la cuisine polonaise au Vatican


Télécharger le fichier audio

Le cardinal Karol Wojtyla, le premier pontife d'origine non italienne au Saint siège est élu pour la première fois depuis ces 455 dernières années en 1978 le 264ème pape de Rome Jean-Paul II. Jean-Paul II est l’un des plus jeunes pontifes dans l’histoire et le premier pape d’origine slave.  

Jean-Paul II est profondément respecté par les croyants. Dans sa vie privée le chef du Vatican et de l’Eglise catholique romaine n’attribue pas une grande importance au confort et au luxe. Il mène une vie modeste.

Jean-Paul II se lève très tôt et prend son petit déjeuner après les prières et la messe du matin. Le pontife prend d’habitude du café, du lait, du fromage et de la confiture. 

Le pape commence ensuite sa journée de travail. Il prend vers deux heures de l’après-midi le déjeuner en compagnie des invités. Jean-Paul II apprend pendant le déjeuner ce qui se produit dans le monde et dans les communautés chrétiennes.  En se préparant à une visite ou en composant un document, le pape invite des gens qui sont experts en la matière.  

Ceux qui partagent les repas de Jean Paul II constatent son sens d’humour et se souviennent de ses plaisanteries dans plusieurs langues.

Les mets italiens et polonais se succèdent. Jean Paul II est Polonais et plusieurs mets polonais sont servis au Vatican, par exemple les gâteaux, le poisson en gelée, la purée de pommes de terre, les crêpes de fromage, etc.

En ce qui concerne les mets italiens, ce sont des macaronis, de la viande aux légumes avec de l’eau et un peu de vin rouge.

Les mets polonais sont servis, en règle générale, aux repas en l’honneur des grandes fêtes. Les nonnes polonaises préparent un borchtch ou une autre soupe, ensuite des croquettes aux pommes de terre et une salade aux légumes frais et comme dessert – un gâteau au pavot ou une crêpe de fromage.

D’après les souvenirs de ceux qui connaissent bien Jean Paul II, le pape mange peu mais essaie de goûter tout ce qui est servi. Il s’y habitue, dit-on, dès qu’il est jeune et est contraint de se contenter pendant la guerre d’un morceau de pain sec ou de quelques pommes de terre. Karol Wojtyla n’attribue pas depuis ce moment une importance tant soit peu sérieuse à la nourriture. Or, il aime bien des friandises et le café qu’il prend le matin et dans l’après-midi.

Le pape passe après le déjeuner une heure en plein air avant de rentrer dans son bureau pour continuer le travail.

Jean Paul II dîne à 20 heures en mangeant le plus souvent une soupe et du poisson et reprend le travail. Il fait avant de se coucher sa prière dans sa chapelle personnelle.  

Jean Paul II se voit offrir traditionnellement, en plus d’autres félicitations, toutes sortes de gâteaux et de tartes. Certes, il ne réussit pas à goûter toutes ces régalades mais le gâteau fait par les nonnes polonaises est toujours sur sa table.

Une nonne surveille la diète observée par le pontife. Un jour la sœur demande au serveur de couper un morceau fin pour le pape. Or, Jean Paul II s’en aperçoit et demande de lui donner un morceau plus grand.

En visitant sa vieille maison à Wadowice, Jean Paul II avoue aimer bien des kremowkas. C’est un gâteau bien simple fourré à la crème bouillie servi coupé en morceaux carrés. Le pontife raconte en visitant sa ville natale qu’ils achetaient avec ses camarades d’école des kremowkas chez un boulanger au marché. Le pape se souvient qu’après avoir passé l’examen de fin d’études ils parient qui mangera plus de pâtisseries. Le futur pontife en mange 18 mais ne réussit pas à gagner le pari. Le lendemain les kremowkas sont rebaptisées Kremówka papieska, the "Papal Cream Cake" des kremowkas du pape. Une kremowka gigantesque est faite en 2007 à Rzeszów en l’honneur du 87ème anniversaire de Jean Paul II.

  •  
    Partager via
    Important
    Nos articles sont ouverts aux commentaires. Nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux.
    Nous vous rappelons également que vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
    La Voix de la Russie se réserve le droit de refuser ou de retirer certains commentaires.
    Bonne discussion !
Lors des négociations sur le climat à Lima (Pérou), aucun accord véritable entre les pays n’a été atteint. Selon vous les conférences sur le climat sont-elles nécessaires pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ?